Agence d'architecture d'intérieur

Qu'est-ce que l'architecture d'intérieur éco-responsable ?

Il y a quelques temps, j’ai reçu une demande sur mon compte Instagram. Ce qu’était pour moi la décoration et l’architecture éco-responsable. Alors voilà, je me suis dit qu’il fallait peut-être explorer le terme d’architecture éco-responsable de façon à briser les idées reçues.

Non, la décoration ou l’architecture éco-responsable n’est pas un style ou un mouvement de décoration comme le style moderniste ou art-déco. Ce n’est pas non plus se cantonner à quelques fleurs séchées et des couleurs neutres.

La plupart des style décoratifs peuvent être des éco-responsable. Car cela va bien au-delà.  

1 – Une démarche globale

Un projet d’architecture intérieur et de décoration éco-responsable est une démarche globale. Ce n’est ni réservé à une classe spécifique de la population, ni à un milieu géographique. Lors d’une telle démarche, le but est de repenser l’intérieur de l’habitation afin d’optimiser les espaces. Celà qui permettra une meilleure utilisation des ressources notamment énergétiques. En temps de crise énergétique comme nous la connaissons actuellement cela devient indispensable de repenser l’habitat afin que celui-ci ait le moins d’impact possible sur l’environnement. C’est aussi penser cet habitat de façon durable en collant au mieux au mode de vie actuel des habitants mais également en se projetant dans l’avenir afin que ce projet soit construit de manière pérenne.

Construit de façon réfléchi en fonction des besoins réels ou futurs des habitants qui sont bien évidemment les premiers concernés, un projet durable et éco-responsable viendra prendre en compte tous les éléments techniques ou esthétiques du projet. L’optimisation de l’utilisation des ressources passera par une réflexion sur l’agencement en lui même. Mais il passera également sur les contraintes techniques de la rénovation : quelle isolation? quel style de cloison? etc…

Il faut construire le projet de façon à ce que dans 5 ans, 10 ans, les habitants en ressentent encore le bénéfice et qu’il soit encore adapté à leur mode de vie.

Canapé ocre sur parquet foncé

2 – Une démarche saine

Le but également dans une telle démarche est d’améliorer la qualité in vivo de nos maisons ou appartements. Moins de polluants intérieurs permettront un mieux être des habitants.

Alors on traque les étiquettes des matériaux, on choisi avec soin des produits émettant le moins de COV (composés organiques volatiles). L’autre possibilité également est de choisir des matériaux ou mobilier de récupération ou de seconde main, qui ne dégagent plus de polluants. Evidement ce n’est pas faisable avec tout, allez détacher une peinture d’un mur pour la réutiliser 😉

mur jaune parquet foncé

3 – Une démarche éthique

Un des aspects de l’éco-responsabilité est également de faire attention à la provenance des produits, bien évidement, celà rejoint le point précédent. Nous ferons attention à leur composition pour éviter d’intégrer au projet des matières ou mobilier qui pollueraient de façon excessive l’intérieur. Alors le choix se portera sur des produits dont les marques sont transparentes sur la compositions.

On fera également le choix de valoriser le savoir-faire local car pourquoi faire venir un produit de l’autre bout du monde quand nous avons la possibilité de l’avoir ici? De plus en plus de fabriquant se développent en France et offrent un beau panel de solutions pour trouver de la ressource nécessaire localement sans trop d’impact carbone.

Et pour être franche, j’adore aller à la rencontre de ces fabriquants pour mieux comprendre leurs produits et leur histoire. C’est toujours un échange très enrichissant. Alors je préfère limiter mes déplacements pour pouvoir le faire 🙂

4 – Une démarche économique

Alors là, oui, je sais… Tout le monde ne sera pas de cet avis, mais si. Une démarche éco-responsable n’est pas forcement la démarche la plus onéreuse.

Oui, on va éviter les produits de “fast-déco” à bas prix fabriqués en masse à l’autre bout du monde dans des conditions déplorables.

Oui, on va faire le choix de matériaux peut-être plus onéreux à l’achat mais qui ramené à la durée de vie du produit s’avéreront bien plus rentable qu’un revêtement ou un meuble moins cher mais de moins bonne qualité.

Prenons l’exemple d’une table. Suite à mon déménagement récent, j’ai vendu ma table de cuisine. Il s’agissait d’une grande table de ferme en bois massif pesant extrêmement lourd. Mais, c’était une table qui avait eu plusieurs vies. J’ignore son age, mais je l’avais chinée sur le boncoin il y a 5 ans et elle avait dejà bien vécue (bien plus de 50 ans déjà au compteur vu le style). Mais elle durera encore de très nombreuse années. Malgré son âge, son poids, les déménagements, etc… elle reste une table parfaitement stable et avec un léger ponçage et un coup de vernis, elle est repartie comme neuve.

Une table achetée moins chère, neuve mais en matériaux de moins bonne qualité ne durera pas plusieurs dizaines d’années. Alors le choix est vite fait.

Choisir les bons produits :

En choisissant les bons produits, celà permettra d’avoir une décoration qui dure dans le temps. Et si vous aimez tout de même changer de style, suivre les tendances, vous revendrez ces meubles à très bon prix sur les plateformes de seconde main ou alors vous pouvez encore les louer. La location de meubles se développe de plus en plus et permet de changer de déco souvent sans avoir un gros impact environnemental.

Mais cela ne s’applique pas qu’aux meubles. On peut procéder de la même façon avec les matériaux de construction qui serviront au projet ! Choisir la qualité, la performance a certe un coût mais économiquement, cela se retrouve sur le long terme. L’autre jour j’ai eu une discussion avec mon beau-frère en matière d’isolation. On comparait deux isolants dans un catalogue d’un magasin de bricolage. L’un était biosourcé et l’autre était un isolant classique. Mon beau-frère m’a fait remarqué que l’isolant biosourcé était quasiment deux fois le prix de l’isolant classique. Certes, mais en regardant de plus près, il fallait le double d’isolant classique pour avoir la même performance énergétique que l’isolant biosourcé ! Le prix ne fait pas tout !

Et comme pour les meubles, il y a de plus en plus de plateforme de vente dédié aux matériaux de construction de réemploi (ou de “seconde main” si vous préférez)… bon là encore, je n’ai pas encore trouver la solution pour ré-employer une peinture déjà posée.

5 – Une démarche écologique

Le meilleur déchet est celui qu’on ne produit pas. La démarche éco-responsable dans un projet de rénovation va privilégier les ressources déjà produites, les matériaux ou mobilier de seconde main ou durables. Mais également va avoir cette approche dès le début du projet :

  • S’il y a un changement de mobilier : si on ne garde pas, quels sont ceux qui peuvent être revendus? ou donnés? Quels meubles peuvent être gardés? Parfois en passant par la case upcycling.

  • Concernant l’habitat existant : Quels matériaux peuvent être réutilisés? A ce moment là, on ne parlera pas de phase démolition mais de déconstruction. Les matériaux réutilisables pourront alors être proposés sur une plateforme dédiée.

Enfin, les matériaux ou mobiliers qui ne peuvent être réemployés d’une manière où d’une autre seront traités de la manière adéquate en terme de déchets.

Toute cette démarche à certes un intérêt écologique indéniable, mais la vente de mobilier ou de matériaux, peut également permettre de diminuer le coût final du projet.

bouquet de mimosa jaune

6 – Une démarche esthétique

Enfin, bien évidement, un projet d’architecture intérieure ou de décoration a avant tout une visée esthétique. Et la bonne nouvelle c’est que l’on trouve de plus en plus de fabricants, créateurs, produits répondants aux critères énoncés ci-dessus. Alors tous les styles sont désormais possibles et un projet éco-responsable ne fera pas l’impasse sur l’esthétique.

Voilà, vous en savez désormais un peu plus sur mon point de vue et comment je conçois l’architecture d’intérieur. Si vous avez des questions, des remarques, des idées ou bien encore si vous souhaitez me parler de votre projet, n’hésitez pas  à laisser un commentaire ou à me contacter par le formulaire de contact.

Dans les prochains articles, je vous détaillerai un peu toutes les possibilités éco-responsables qui s’offrent à nous en matière d’habitat. Et comme on commence par le début, on commencera par l’isolation !

Voilà, vous en savez désormais un peu plus sur mon point de vue et comment je conçois l’architecture d’intérieur. Si vous avez des questions, des remarques, des idées ou bien encore si vous souhaitez me parler de votre projet, n’hésitez pas  à laisser un commentaire ou à me contacter par le formulaire de contact.

Dans les prochains articles, je vous détaillerai un peu toutes les possibilités éco-responsables qui s’offrent à nous en matière d’habitat. Et comme on commence par le début, on commencera par l’isolation !

Agence d'architecture d'intérieur
Agence d'architecture d'intérieur

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *